nonpareil


nonpareil

nonpareil, eille [ nɔ̃parɛj ] adj. et n.
• 1350; var. anc. nompareil; de non et pareil
I Adj. Vx Qui n'a pas son pareil, qui est sans égal en son genre. 1. beau, inégalable (cf. Sans pareil). II N.
1 N. f. Vx Ruban très étroit.
2 N. f. (1801) ou m. (1846) Petit passereau d'Amérique du Nord. « la nonpareille des Florides » (Chateaubriand).
3 N. m. (1667) ou f. (1721) Nom de diverses espèces d'œillet.

nonpareil, nonpareille adjectif Littéraire. Qui n'a pas son pareil ; inégalable. ● nonpareil, nonpareille (difficultés) adjectif Orthographe Sans trait d'union et avec n devant p. Remarque L'orthographe a longtemps hésité entre les graphies nompareil (avec un m) et nonpareil (avec n) ; ce n'est qu'au XVIIIe s. que nonpareil (avec un n) est définitivement retenu (au détriment de nompareil) pour éviter la confusion entre nom (le substantif) et non (la négation). ● nonpareil, nonpareille (synonymes) adjectif Littéraire. Qui n'a pas son pareil ; inégalable.
Synonymes :

⇒NON(-)PAREIL, NONPAREIL, -EILLE, (NON PAREIL, NON-PAREIL), adj. et subst. fém.
I.Adj., vieilli, littér. Qui n'a pas d'égal. Synon. incomparable. Bienheureux mes regards, heureuses mes oreilles, Que ravissent des voix en douceur non pareilles (M. DE GUÉRIN, Poés., 1839, p.107). Crime qui n'a pas fait chanceler le soleil, La reine de mon coeur au regard nonpareil (BAUDEL., Fl. du Mal, 1857, p.206). Madame des Aubels avait, ce matin, en tailleur réséda, des charmes nonpareils. La jupe étroite accusait ses mouvements (A. FRANCE, Révolte anges, 1914, p.321). Cet isolement non pareil de l'homme qui tient toute sa vie sous son regard (CAMUS, Caligula, 1944, IV, 13, p.106).
II.Subst. fém.
A.Vx. Ruban très étroit. Elle déploya ses longs cheveux plus fins que soie (...) et les rattacha avec des non-pareilles bleues (GAUTIER, Fracasse, 1863, p.184).
B. —Dragée de très petite taille. De grands plats de crème (...) présentaient, dessinés sur leur surface unie, les chiffres des nouveaux époux en arabesques de nonpareille (FLAUB., Mme Bovary, t.1, 1857, p.31).
C. —[Nom de plusieurs variétés de petits oiseaux d'Amérique du Nord] Le cri des dindes sauvages, les soupirs de la non-pareille (...) formoient l'inexprimable symphonie de ce banquet (CHATEAUBR., Natchez, 1826, p.134).
D. —[Nom de plusieurs variétés d'oeillets] (Dict. XIXe et XXe s.).
Rem. Aux sens II C et D, le mot est aussi att. au masc. dans les dict. des XIXe et XXe s.
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1762: nompareil; dep. 1798: nonpareil. V. non-. Étymol. et Hist. 1. 1205-1250 adj. «impair» (Renart, éd. M. Roques, XV, 14864); 2. a) av. 1278 en constr. de superl. «qui n'a pas son pareil, inégalable» (Marques de Rome, 53 d 4 ds T.-L.); b) début du XIVe s. adj. «id.» (Ovide moralisé, éd. C. de Boer, IV, 5647); 3. 1550 subst. fém., impr. (doc. ap. WOLF (L.) Buchdruck, p.101: la non pareille); 4. 1660 «très petite dragée» (OUDIN Fr.-Esp.); 5. 1660 «ruban très étroit» (ibid.); 6. a) 1667 subst. masc. «variété d'oeillet» (P. MORIN, Rem. nécessaires pour la culture des fleurs, p.139: le Nompareil); b) 1721 subst. fém. «id.» (Trév.); 7.ornith. a) 1800 subst. fém. (CHATEAUBR., Fragm. Génie, p.267); b)1801 nonpareille des Florides (ID., Atala, p.68); c) 1845 subst. masc. (BESCH.). Comp. de non- et de pareil. 7 est prob. empr. à l'angl. d'Amérique nonpareil, de même sens (dep. 1758 ds Americanisms), lui-même empr. au fr., v. BRUNOT t.10, p.807). Fréq. abs. littér.:30.

nonpareil, eille [nɔ̃paʀɛj] adj. et n.
ÉTYM. 1350; var. anc. nompareil; de non, et pareil.
———
I Adj. Vx ou littér. Qui n'a pas son pareil, qui est sans égal en son genre. Beau, inégalable, pareil (sans pareil).REM. On rencontre parfois l'orthographe non-pareil, non pareil.
1 J'ai souhaité un fils avec des ardeurs non pareilles (…)
Molière, Dom Juan, IV, 4.
2 (…) ce sculpteur ingénu qui, dans la cité future, fait des pipes d'une beauté non pareille parce qu'il les fait avec amour, et qu'il les donne et ne les vend pas.
France, le Petit Pierre, VIII.
2.1 Son cœur cessa de battre un instant, puis, avec une vélocité nonpareille, elle fit un demi-tour et courut sur les lieux de l'accident.
R. Queneau, le Chiendent, p. 42.
———
II N.
1 N. f. (Vx.) Ce qui n'a pas son pareil en fait de petitesse.Spécialt. La plus petite marchandise que vend un commerçant, le plus petit article que fabrique un artisan.(1656). Mercerie. Ruban très étroit.(1680, nompareille). Confis. Dragée de très petite taille.
3 De grands plats de crème jaune (…) présentaient dessinés sur leur surface unie, les chiffres des nouveaux époux en arabesques de non pareille.
Flaubert, Mme Bovary, I, IV.
4 Elle déploya ses longs cheveux plus fins que soie, les démêla, les peigna (…) et les rattacha avec des non-pareilles bleues, couleur bienséante à son teint de rose pâle.
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, VIII.
Typogr. Vx. Petit caractère d'imprimerie (appelé aujourd'hui corps de six points, corps 6).
2 N. f. (1801) ou m. (1845). Petit passereau d'Amérique du Nord.
5 Si le geai bleu de Meschacebé disait à la nonpareille des Florides : « Pourquoi vous plaignez-vous si tristement ? n'avez-vous pas ici (…) toutes sortes de pâtures, comme dans vos forêts ? — Oui, répondrait la nonpareille fugitive; mais mon nid est dans le jasmin; qui me l'apportera ? »
Chateaubriand, Atala, Les chasseurs.
3 N. m. (1667) ou f. (1721). Nom de diverses espèces d'œillet.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nonpareil — Nonpareil(s) from the French meaning without equal , it may also refer to: Nonpareil, Guyana, a village in Guyana Nonpareil, Oregon, a former community in the United States Nonpareils, a confectionery of small sweet spheres used to decorate cakes …   Wikipedia

  • nonpareil — nonpareil, eille (non pa rèll, rè ll , ll mouillées) adj. 1°   Qui est sans pareil. •   Pour la nonpareille Bouvignon, elle était la plus grande diseuse de riens qui ait jamais été, SCARR. Rom. com. II, 10. •   Colette entra dans des peurs… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • nonpareil — NONPARÉIL s.n. Corp de literă având mărimea de şase puncte tipografice, folosit de obicei pentru tipărirea tabelelor, adnotaţiilor etc. [pr.: nonparei. – var.: nonparél s.n. ] – Din fr. nonpareille. Trimis de ana zecheru, 08.06.2004. Sursa: DEX… …   Dicționar Român

  • Nonpareil — Non pa*reil , n. [See {Nonpareil}, a. ] 1. Something of unequaled excellence; a peerless thing or person; a nonesuch; often used as a name. [1913 Webster] 2. [F. nonpareille.] (Print.) A size of type next smaller than minion and next larger than… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • nonpareil — (adj.) late 15c., having no equal, from M.Fr. nonpareil unequalled, peerless, from non not (see NON (Cf. non )) + pareil equal. The noun meaning an unequaled person or thing is from 1590s; first applied to a kind of candy 1690s. As the name of a… …   Etymology dictionary

  • nonpareil — Nonpareil, [nonpar]eille. adj. Qui excelle par dessus les autres, qui est sans pareil, sans esgal. Sa grace nompareille. une vertu nompareille. un merite nonpareil …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Nonpareil — Non pa*reil , a. [F., from non not + pareil equal, fr. LL. pariculus, dim. of L. par equal. See {Non}, and {Pair}, {Peer}.] Having no equal; peerless. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Nonpareil — (fr., spr. Nongparelj), 1) sehr schmale Bänder, Borten u. Treffen; 2) Beiname mancher Blumen, bes. hellvioletter Nelken; 3) eine Schriftgattung kleinen Grades, s. Schrift …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Nonpareil — (frz., spr. nongparéj, »unvergleichlich«). Vogel, s. Papstfink. Nonpareille, kleine Schriftgattung von sechs typographischen Punkten. Nonpareils, Bezeichnung großer Brillanten …   Kleines Konversations-Lexikon

  • nonpareil — index exemplar, outstanding (prominent), paragon, phenomenon (unusual occurrence), primary, prime (most valuable) …   Law dictionary